2009-12-27

Pour ne plus se mettre en colère : choisir avec soin sa position

Une étude de l'Université du Texas montre que la position allongée diminue les sentiments d'irritation et de colère chez des personnes que l'on froisse par des remarques désobligeantes. En position allongée, l'activité d'une zone du cerveau associée à ces émotions, le cortex frontal gauche, est nettement diminuée par rapport à la position assise. Cette observation semble confirmer l'hypothèse dite de l'incorporation des émotions, qui suppose que pour éprouver une émotion, il faut être en situation de réaliser les gestes qui l'expriment. Et l'on se met rarement en colère dans son lit. Assistera-t-on un jour à des réunions d'entreprise ou à des séances de négociation sur lits moelleux ? Seul risque de la méthode : des réunions un peu soporifiques.

E. Harmon Jones et C. Peterson, Supine body position reduces neural response ta anger evocation, in Psychological Science, vol. 20, p. 1209, 2009.