2017-05-28

Le couple «présidentiel» du Lapin Blanc


  Idéalement, le couple chargé de représenter une population serait constitué de personnes dont les qualités innées ou les compétences acquises en psychologie et sciences affines sont celles qui soudent leur groupe, comprennent leurs membres, atténuent les divergences, trouvent des solutions consensuelles... Pourquoi un couple ? Pour compenser les faiblesses de l’intelligence qui dans les difficultés exagérées en durée ou en intensité, comme dans la routine d’ailleurs, finit par graver dans son esprit le même cheminement de pensée. Seul un « miroir » lui permet de se remettre en question.
 Précisons qu’il s’agirait d’un couple de sexes opposés et non nécessairement mariés comme le mot couple le laisserait supposer. Pourquoi cette règle concernant la parité ? Encore une fois, ce ne serait pas par démagogie, mais parce que les expériences réalisées sur les groupes de travail auraient permis de constater que les meilleurs résultats en créativité et en consensus seraient dans les groupes composés d’au moins un tiers de femmes et un tiers d’hommes. La parité ne serait pas une règle absolue dans ce cas. Évidemment, dans un groupe de deux personnes, le minimum d’un tiers de femmes et d’un tiers d’hommes ne peut conduire qu’à une femme et un homme. Dans un groupe de sept à neuf personnes, il y aurait obligatoirement au moins trois femmes et trois hommes, et on ne serait pas contraint de passer à six ou à neuf personnes pour obtenir des chiffres exacts de comptes d’apothicaires. Cette pratique est d’autant plus concevable qu'il faut voir que ce sommet de la pyramide serait un enchaînement d’élections de représentants « sociaux », depuis la base jusqu’au sommet de cette hiérarchie, et que tout au long de ces « filtres » il semble impossible de prédire quelles seraient les tailles des différents groupes aux différents étages de cette pyramide.
 Ce couple sera appelé pour simplifier le langage, « présidentiel », dans le sens de la fonction qui dirige les débats d’un groupe pour tendre vers une solution synergique et consensuelle.